LIFESTYLE Histoire du soutien gorge

14Sep07

Lundi 27 juin 2005 @ 18:37:49, Rédaction et modération : pathol08

Soutien- gorge à armature dissimulée, moulé avec coutures, non coussiné

Histoire du soutien gorge

Les femmes ont toujours utilisé des vêtements ou des tissus pour soulever, séparer et protéger leur seins depuis l’Egypte antique. La nudité avait des significations différentes dans l’antiquité. Les seins étaient cachés ou montrés. Les bandeaux croisés étaient le moyen le plus répandu durant l’histoire pour soutenir la poitrine. De 1500 à 1800, le corset était le sous – vêtement utilisé par les femmes pour façonner et soulever les poitrines.

En 1893, Marie Tucek a fait breveter le “Soutien gorge”, composé de deux poches portées par des bretelles. En 1907, le terme “soutien-gorge” sort de la France pour devenir un terme mondial. En 1912, il a paru dans l’Oxford Anglais Dictionary.

En 1928, Ida Rosenthal a apporté au soutien-gorge une importante modification, en introduisant les tailles des soutiens gorges, cela a permis d’adapter le soutien gorge à la taille des globes mammaires.

Il est médicalement conseillé de porter un soutien-gorge

Les corps de femmes traversent tant de changements : adolescence, grossesse, alimentations, allaitement. Le choix de soutien-gorge est important , Il devrait être confortable, ne serrant pas les épaules, ne laissant pas de marques sur les seins. Les soutiens-gogre rembourrées peuvent être utilisés mais devraient bien fixer la poitrine, et encouragent une transpiration adéquate.

Il est utile de vérifier la teille de soutien gorge une fois par an. Avant de dormir le soir, il est conseillée de vérifier si le soutien gorge a laissé des traces sur les épaules, sur les globes mammaires, ou sur les mamelons . Si c’est le cas, il est indispensable de vérifier et d’ajuster la taille.

Le soutien-gorge devrait être dès le matin afin de protéger les ligaments fibreux des seins et retarder leur relâchement. Les seins qui tombent posent parfois des problèmes esthétiques à certaines femmes. Le sport sans soutien gorge est déconseillé.

C’est quoi la taille ?

Les experts de l’industrie estiment que 80 % des femmes portent une mauvaise taille de soutien-gorge. La tille du buste peut varier en fonction d’un gain ou d’une perte de poids, du cycle, de prise de contraception, des grossesses et de l’âge. C’est pourquoi une séance d’essayage s’impose moins une fois par année

C’est Ida Rosenthal en 1928 qui a inventé ce système. Ce sont des chiffres et une lettre.

Comment calculer la taille de soutien-gorge?

* Calculer la taille de la bande du sous-buste

* Mesurer le diamètre de la cage thoracique juste       sous le buste

* Ajouter 12,5 cm (5 pouces) à cette mesure.

Les tailles sont exprimées en 5 ( 85, 90, etc) . Entre deux tailles, il faut utiliser les agrafe.

2. Déterminez ensuite la taille du bonnet

Mesurer le tour de poitrine, c’est-à-dire l’endroit le plus élevé fort de la poitrine en tenant le ruban bien droit ? La différence entre cette mesure et celle de la bande détermine la taille du bonnet

* Différence       de 2,5 cm ou 1 pouce, taille       du bonnet est A

* Différence       de 5 cm ou 2 pouces, taille du       bonnet est B

* Différence       de 7,5 cm ou 3 pouces, taille       du bonnet est C

* Différence       de 10 cm ou 4 pouces, taille       du bonnet est D

* Différence       de 12,5 cm ou 5 pouces, taille       du bonnet est DD

Si la différence n’est pas un nombre entier, il faut essayez la taille au-dessus et celle en dessous et ajustez au moyen des agrafes.

La lettre exprime la taille du bonnet. Donc 95A : une femme assez large avec des seins petits. 80 DD une mince avec forte poitrine. Le système en Amérique du nord mesure en pouces, donc, 75 B devient 34 B par exemple.

A noter

Pour tous les jours : le soutien-gorge sans couture qui se porte avec tout.

Pour des occasions spéciales : balconnet, dentelle, orné de broderie.

Pour le week-end ou les loisirs : soutien-gorge non coussiné pour le confort et la souplesse.

Choisir le soutien gorge:

Les brassières sont déconseillés car elles n’apportent de soutien réel. Choisir les tissus de bonne qualité en évitant les tissus extensibles, ils sont confortables moulant mais n’assurent pas le soutien demandé.

Bien mettre le soutien gorge :

II est important d’ajuster la position des agrafes et des bretelles. La bande devrait être bien placée sous les omoplates et qu’elle ne remonte pas. La surface du bonnet devrait être lisse. Si le sein déborde du bonnet, le soutien gorge n’est de bonne taille.

Si le buste s’affaisse et que les bretelles s’enfoncent dans les épaules, desserrer les bretelles ou choisir un soutien-gorge avec des bretelles plus larges.

* Pour tous les jours : le soutien-gorge sans couture qui se porte avec tout.
* Pour des occasions spéciales : balconnet, dentelle, orné ou brodé.
* Pour le week-end ou les loisirs : soutien-gorge non coussiné pour le confort et la souplesse.

Il existe maintenant des modèles permettant de choisir le galbe désiré : naturelle, moyenne , décolleté en “V” et pigeonnant pour décolleté carré.

* À armature : Remonte et soutient le buste, met en valeur les petites poitrines et soutient les poitrines fortes.
* À armature dissimulée : lisse, inaperçu sous un vêtement, soutien de qualité.
* Décolleté en V – : Galbe et soulève le  buste. Pour les petites poitrines.
* À balconnet : Remonte et rapproche les seins. Augmente la taille et le décolleté.
* Moulé avec bonnets sans couture :  Soutient le buste avec ou sans coussinets.
* Coussiné :  Met le buste en valeur, pour les petites poitrines.
* Transformable , sans bretelles : Bretelles interchangeables on coussiné : un soutien galbé sans armature pour un style naturel. Idéal pour les poitrines généreuses
* Non coussiné : un soutien galbé sans armature pour un style naturel. Idéal pour les poitrines généreuses.

La santé des seins

Si le soutien gorge frotte sur un grain de beauté, ce frottement peut faire saigner à la longue. Il est utile d’enlever ce grain de beauté.  Les armatures ne doivent pas       gêner. En cas d’usage prolongé d’armatures, il est utile de changer de forme pour évitera les mini-traumatismes.

Notre charte

* Ces sujets ne sont pas un diagnostic ou un commentaire au diagnostic mais une explication.
* Ces explications ne devraient pas être utilisées dans un but diagnostique ou thérapeutique.
* Aucune rédaction n’est formulée par une personne non médicale. En cas de non mention de l’auteur de la réponse, cela signifie qu’il s’agit d’une réponse de l’équipe de pathol08.com.

Publicités


No Responses Yet to “LIFESTYLE Histoire du soutien gorge”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :