Archive for the ‘reflexion’ Category

Au Kenya, là où vit Kaia, une femme est violée toutes les demi-heures. La police a l’habitude de faire la sourde oreille, ce qui isole plus encore les jeunes victimes et renforce l’idée que le viol est toléré.  

Publicités

TRIBUNELe journal Minute fait de l’humour raciste. Rien d’étonnant. Leur jeu de mots est pourri, on voit que les gars ne doivent pas rigoler souvent. Quoi de neuf ? Le neuf, ce n’est pas que l’extrême droite soit convaincue qu’on puisse juger quelqu’un à la couleur de sa peau – ça va avec leur idée qu’on peut préjuger du comportement de quelqu’un selon son sexe biologique. Certains sont racistes, ils votent FN. Ils sont relativement nombreux. Nous le sommes davantage. Nous avons toujours vécu dans un pays où nous n’étions pas tous d’accord, et être de gauche c’est justement croire qu’on peut cohabiter sans avoir recours à la torture, ni construire plus de prisons que de salles de concerts. Que l’extrême droite s’exprime n’est pas un problème. Le problème, c’est la fascination des médias, la fascination du PS, la fascination du Front de gauche pour l’électorat FN. Les ventes de Minute exploseront probablement, sur un numéro, mais en attendant ce n’est toujours pas, loin s’en faut, un journal à grand tirage. Alors pourquoi, depuis environ quatre ans, doit-on se fader Marine, louve des neuneus, et son Front national à toutes les sauces ? On finit par avoir la sensation d’assister à une promotion acharnée qui vise, au finale, à vendre au peuple l’idée qu’il n’a qu’un seul désir : voter FN. On l’assène avec les mêmes méthodes qu’on utilise pour lui faire croire qu’il doit changer de voiture. Façon pubard – lavage de cerveau par répétition. On a engagé les journalistes et placé leurs rédacteurs en chef en fonction d’un critère unique : qu’ils n’aillent pas déranger les annonceurs, qu’ils se contentent de remplir les intervalles libres entre deux publicités. Or les annonceurs voyagent. Ils traversent la Chine, Cuba, la Russie – ils reviennent en France et rêvent de transformer le pays, d’en faire un lieu merveilleux où on pourrait tirer sur les ouvriers récalcitrants, massacrer les manifestants, engeôler les contestataires et faire trimer ceux qui restent dimanche et nuit comprises, sans tenir compte du droit du travail. Depuis qu’ils ont découvert que ça n’avait rien d’incompatible avec le libéralisme, ils rêvent d’un système autoritaire. C’est pourquoi Marine ( … )


visualiser la video online Videoposté le 2007-11-08Brain Dead Les blessures cérébrales et les métamorphoses de l’identité par Catherine Malabou, philosophe. Il devient de plus en plus impossible aujourd’hui de penser séparément cerveau et psyché. La vie de l’inconscient n’est pas distincte de la plasticité de l’organisation neuronale. Mais comment le montrer puisque le cerveau ne […]


L’écriture chinoise étant extrêmement difficile à acquérir, la tradition orale est devenue au cours des âges un très important mode de transmission des connaissances chez les Chinois. Ceux-ci se sont toujours révélés avides de savoir et friands de sagesse. On a pu recenser non moins de cent mille proverbes chinois. Bon nombre de sentences des […]